Home Parfums Hommes Diesel Only The Brave Wild une fougère exotique
Diesel Only The Brave Wild une fougère exotique

Diesel Only The Brave Wild une fougère exotique

69
0

 

Diesel Only The Brave Wild

DIESEL ONLY THE BRAVE WILD

LA TENDANCE REWILDING

Dans nos villes le bitume a pris le pas sur la nature. Nous avons des rues et des routes, des entrées et des sorties ; nous avons préféré le béton aux pierres et à la terre, les rues à sens unique aux grands espaces. De la même manière, les hommes ont appris à dompter leur apparence : cheveux coiffés, barbes rasées, un aspect parfaitement soigné en surface.

Pour autant, la nature n’a pas disparu. Doucement mais sûrement, elle fait son grand retour. Tout autour du monde, les villes commencent à lui redonner sa place.

Le mondialement célèbre High Line Project de New York a transformé une voie ferroviaire abandonnée de Manhattan en lieu public où la nature reprend ses droits ; à Paris, le Viaduc des Arts a reconverti une voie de chemin de fer désaffectée en promenade arborée et à Chicago, plus de 350 projets de toits végétalisés métamorphosent la ville en véritable étendue verte.

« Quand j’ai vu pour la première fois la façon dont la nature avait colonisé la structure de la High Line, j’ai réalisé que la nature nous offrait une nouvelle façon d’appréhender la ville. Regarder l’Empire State Building d’un champ situé sur Queen Anne’s Lace, créé par les graines tombées des trains ou transportées par les oiseaux c’est vraiment le contraste ultime» explique Joshua David expert du rewilding, Président & co-fondateur de Friends of the High Line.

Autant de preuves d’une nouvelle tendance incontournable : le rewilding.

Aux quatre coins du globe, les hommes commencent eux aussi à répondre à l’appel de la nature. Ils sont urbains et sophistiqués, mais laissent pousser leurs cheveux et leurs barbes, ils se consacrent à leurs passions sans retenue pour devenir ce qu’ils ont envie d’être. Des tribus entières d’hommes laissent libre court à leurs instincts, courent, escaladent à mains nues, pratiquent les sports extrêmes. Où qu’ils se trouvent, ils veulent ressentir l’énergie brute de la nature. Steve Murphy, l’un des propriétaires du barbier ‘Rocket’, un établissement branché du quartier londonien de Hackney, en témoigne. Son salon voit défiler des légions d’hommes qui se laissent pousser la barbe, indifférents aux règles et aux conventions, raffinés mais désireux de s’ouvrir à leur vraie nature. Selon lui, « Cette tendance représente un grand pas en avant : les hommes veulent exprimer la partie brute et indomptée de leur masculinité ». Emmanuelle Moeglin, analyste Global Fragrance & Care pour Mintel confirme le mouvement : « Les hommes sont de plus en plus sensibles à cette tendance. Au Royaume-Uni, ils sont 28% à porter la barbe, en France 22% et en Allemagne jusqu’à 40% ».

 

Le rewilding nous met au défi de voir au-delà du monde domestiqué dans lequel nous vivons et de changer notre façon d’y répondre. La ville ne peut rien contre la force brute qui circule dans l’air que nous respirons, ni dompter la vaste mécanique de l’écosystème qui se déploie sous les pavés. Voilà ce que nous dit notre instinct.

La nature nous a dotés du courage et de l’adrénaline, de cette capacité innée à nous adapter à tous les environnements. Parmi les hommes, les rewilders sont ceux qui estiment qu’il est temps d’explorer ce potentiel. L’essence même du rewilding n’est pas d’éliminer la peur, mais de lui faire face, de la traverser, de ressentir toute l’exaltation provoquée par les obstacles – et celle qu’on éprouve en les surmontant.

 ARE YOU READY TO SHAPE THE FUTURE?

Il est « wild ». Il suit son instinct primaire et croit en lui.

 Il est assez courageux pour créer son propre monde et rien ne peut l’empêcher d’obtenir ce qu’il veut.

 WILD – UNE NOUVELLE FORME DE COURAGE

 La bravoure exige du courage. Si une décision peut être prise en une fraction de seconde, s’y tenir est un tout autre défi.

Le courage est en chacun de nous. Le courage de commencer quelque chose, le courage de persévérer et le courage d’aller jusqu’au bout ne sont pas les mêmes, mais tous ont la même origine. Il s’agit d’écouter son intuition, de connaître les risques mais d’agir quoi qu’il en coûte. Peu importe le scénario, il ne reste qu’à laisser libre court à son instinct et à puiser dans sa force intérieure.

Diesel Only The Brave Wild avec son étui

Pour l’homme moderne, la vie ne s’apprivoise pas. C’est une chance d’être lui-même, de trouver le courage de créer son propre chemin à travers la ville et de défendre les valeurs auxquelles il croit.

 

Qu’y a-t-il de plus Wild – et de plus courageux que ça ?

 

LA PREMIERE « FOUGÈRE EXOTIQUE »

L’homme qui porte Only The Brave Wild est débarrassé des règles et des normes.

Il est aussi à l’aise sur le macadam, les pavés, qu’au milieu de la jungle.

De tous les pores de sa peau, il sait aspirer les souffles de la végétation, s’imprégner des odeurs humides et lourdes, ou des brumes impalpables. Il peut faire la course avec le vent, humer la foudre et le tonnerre, se sentir un pur enfant de la nature.

Entrant dans la ville, il accueille ses parois de verre et de béton comme de nouvelles frondaisons, il marche, cadence son souffle, s’imprègne de la nouvelle rythmique, s’adosse à ce nouveau tempo et l’apprivoise dans une toute nouvelle chorégraphie.

Audacieux dompteur du temps, il irrigue les rues et avenues de sa puissance née des lointaines forêts. Peu à peu, il rééquilibre le minéral et le végétal, le béton et le bois, l’affolement urbain et la sagesse végétale. Il installe l’harmonie.

Son parfum prend racine au cœur de la nature, sauvage et brut, puis s’affirme et se facette tout au long de son développement.

Lorsqu’on parle à ses créateurs de « fougère exotique », ils sourient : oui Antoine et Shyamala Maisondieu, aidé de Michel Girard, ont marché sur les traces de l’emblématique accord fougère, mais ils lui donnent tous les codes d’une naturalité sauvage et d’une finition des plus urbaines. Chacun des éléments du très académique quatuor lavande-géranium-mousse de chêne-coumarine est revu à la lumière de notes plus colorées, et d’une écriture volontairement contemporaine.

La lavande si provençale, s’accorde aux accents exotiques de la muscade, et les agrumes citadins prennent l’accent acidulé de la Citronnelle.

La note de mousse humide laisse parler un vétiver râpeux, terreux, primitif accordé au bois de cèdre, plus clair, sec et mat. Enfin, les poudres anciennes, un peu poussiéreuses sont adoucies par une note noix de coco lactée presque crémeuse.

La fougère traditionnelle se teinte d’exotisme, l’enfant sauvage domestique la cité et donne au monde la sagesse de la nature, au cœur même de la ville.…
UN MOTIF & UN DESIGN « WILD »

Le motif camouflage est un incontournable du design, une référence sur les podiums et un basique dans la rue.

Par ses origines, le camouflage s’adapte quel que soit son environnement.
Au départ utilitaire, il sait se fondre à la végétation. Appliquez-le dans un environnement urbain et cet imprimé devient une véritable force de la nature. Comme son nom l’indique, il change et se transforme en s’adaptant aux besoins culturels et créatifs.

Si le motif camouflage est une tendance omniprésente cette saison, il a d’abord fait ses classes dans le street wear avant de devenir un marqueur d’individualité.

Pour le design de l’étui Only The Brave Wild, Diesel a créé un motif camouflage inédit. Un imprimé rendu immédiatement reconnaissable par sa texture de tissu brut, où les couleurs de la nature sont sublimées par deux lignes jaunes, une double référence à la nature sauvage et aux formes les plus brutes du street art.

Reprenant la forme culte du poing fermé, le flacon Only The Brave Wild se présente aujourd’hui dans une teinte de vert profond à l’aspect dépoli. Coiffé d’un capuchon en acier perforé à l’esprit post-industriel, l’écrin du parfum s’impose comme un symbole de force urbaine et de puissance indomptée.

L’homme qui porte ce parfum possède déjà toute la matière brute. Il écoute son instinct et croit en lui. Il est assez courageux pour créer son propre monde et rien ne peut l’empêcher d’obtenir ce qu’il veut.

 

UN FILM A L’AVANT-GARDE POUR UNE CAMPAGNE DISRUPTIVE

Willy Cartier, le mannequin de la campagne, court pieds nus à travers des paysages urbains envahis par la jungle. Il est à l’aise dans la ville mais insuffle sa puissance brute partout où il va. Le film d’Only The Brave WILD, pur objet d’avant-garde, a été confié à Edouard Salier, réalisateur maintes fois primé et créateur de clips pour Metronomy, Massive Attack et AIR.

Quand Willy Cartier passe de la jungle à la ville, la nature apparaît à chacun de ses pas, les arbres remplacent le bitume. Le message est clair : peu importe son environnement, cet homme-là est assez fort pour créer son propre monde.

DES TECHNOLOGIES DE POINTE
Afin de créer cet environnement visuel inédit pour Only The Brave Wild, l’équipe du film a utilisé la dernière technologie numérique en post-production.
« Nous avons créé une caméra numérique 3D correspondant à la vraie caméra qui suivait Willy Cartier dans sa course à travers les paysages urbains », explique le réalisateur Edouard Salier. « Une quinzaine de personnes a consacré plus de 700 heures à la post-production. Nous avons retravaillé chacune des scènes pour leur donner plus de texture et de profondeur avant de sculpter les immeubles présents à l’image. L’étape finale a consisté à créer une atmosphère « Wild » à travers l’éclairage et des images de synthèse. C’est ainsi que nous avons réussi à obtenir un rendu à la fois original et inédit ».

Le résultat est l’alliance de la réalité et de l’imagination. Un bouleversement total des sens parfaitement adapté à l’esprit du parfum. Only The Brave WILD brise les codes, tout comme le film qui le met en scène.

UNE BANDE ORIGINALE « WILD »
Ce n’est donc pas un hasard si tout au long du film, l’environnement sonore de Wild s’appuie sur de puissantes percussions, un beat intense, signature de « Iron », célèbre morceau de WOODKID.
Le volume augmente, le rythme s’accélère, tantôt tribal, tantôt orchestral, mais toujours brut : le choix idéal pour Only The Brave Wild.

LES 3 BRAVES
Photographié par Edouard Salier et André Chemetoff, le visuel publicitaire présente « les trois Braves ». Shooté dans le même environnement urbain que le film, il incarne le pouvoir combiné du courage et de la bravoure : Only The Brave Original (Lucas Kerr), Only The Brave Tattoo (Sam Webb) et aujourd’hui Only The Brave Wild (Willy Cartier).
#WILDSCREAM, UN NOUVEAU MOUVEMENT DIGITAL
Libère ton côté « wild » et rejoins le mouvement viral de Diesel pour créer le tout premier cri global sur YouTube.

A l’occasion du lancement d’Only The Brave Wild, Diesel Fragrances se donne pour mission de créer une expression brute et collective du courage.

Sur la plateforme dédiée www.wildscream.com et la chaîne YouTube de Diesel, chacun est invité à libérer son côté « Wild ». Les cris s’ajouteront les uns aux autres pour n’en faire qu’un, créant ainsi une vidéo incrémentale unique sur YouTube. Cette chaîne grandira progressivement avec l’intention de créer le cri le plus long et le plus « Wild » du monde.

Rejoins le mouvement et libère ton côté wild.

#WILDSCREAM

69