(0) MON PANIER

HUGO BOSS
L'HISTOIRE

 
Hugo Boss est le plus grand fabricant allemand de vêtements et l'une des grandes maisons de design mondiale de la mode masculine.
Les lignes Hugo Boss se regroupent en deux labels principaux : Boss, Hugo, auxquels il faut ajouter une ligne Sport ainsi qu'une ligne de vêtements féminins lancée en 1990.

La société conçoit également des accessoires et des parfums sous licence.

Hugo Boss - Les débuts industriels

En 1923, le maître tailleur allemand Hugo Boss ouvre un magasin à Metzingen au sud de Stuttgart. en pleine période de chômage élevé et d'hyperinflation. Il conçoit des combinaisons de protection pour les ouvriers de l'industrie et d'autres vêtements de travail pour les hommes. Ses spécialités : les imperméables et les uniformes. Au fil des ans l'atelier du tailleur grandit pour devenir une petite usine.

En 1939, l'usine ne fabrique pratiquement plus que des uniformes pour l'armée. Après la Deuxième Guerre mondiale l'usine reprend sa fabrication industrielle de vêtements. Hugo Boss décède en 1948, la société familiale continue son développement.

 En 1957, deux de ses petits-fils, âgés d'une vingtaine d'années, Uwe et Jochen Holy, reprennent l'entreprise. Les deux frères réorientent la société dans une nouvelle voie plus prometteuse: le prêt à porter pour hommes. Jochen, le frère cadet, s'occupe plus particulièrement de la création, son frère aîné Uwe de la stratégie et du marketing.

Lorsque la société Hugo Boss se positionne sur ce nouveau marché, la concurrence est rude sur les prix. Les fabricants allemands avaient modernisé leurs usines et augmenté leurs capacités de production pour satisfaire l'explosion de la demande due au boom économique de l'Allemagne de l'après guerre.
Cependant, la brève récession de 1966, marque la fin du «miracle économique allemand». Sous l'impulsion des deux frères, la marque Hugo Boss a lancé la commercialisation de costumes pour hommes. La bonne qualité de fabrication, l'emploi de tissus robustes, une coupe plus jeune ont permis de positionner la marque sur le créneau haut de gamme. En une décennie la marque Hugo Boss s'impose dans le prêt à porter pour hommes en Allemagne.

Visuel Parfums Hugo Boss

Traditionnellement, les costumes allemands pour hommes ont été fabriqués à partir de tissus rigides et lourds. Hugo Boss a su innover en lançant des nouvelles lignes de costumes fabriqués à partir de tissus de haute qualité, des tissus italiens extrêmement légers aux couleurs de la mode. Dans les années 1970, les collections montent encore en gamme pour des vêtements de plus en plus prisés. 

Créateur d'une mode masculine de haute qualité conçue à partir de laine italienne, soie, lin ou coton et de coupes travaillées, soutenue par des campagnes publicitaires massives, Hugo Boss s'affirme comme le signe vestimentaire d'une nouvelle génération jeune et ambitieuse.

La marque traverse l'Atlantique et trouve un relais d'image par l'intermédiaire d'acteurs ou de sportifs célèbres. Sylvester Stallone est un grand fan de la marque. Hugo Boss devient le symbole du succès professionnel.


En 1989 la société japonaise Leyton House Group entre au capital d'Hugo Boss, en 1991 le géant de la mode italienne Marzotto prend le contrôle de la société.

Hugo Boss - Le renouveau

En 1993, l'industrie allemande de la mode est aux prises avec la récession économique qui a débuté en 1992. Les consommateurs ont réduit leurs achats de vêtements coûteux et les ventes au détail ont diminué de manière significative, en particulier dans le segment pour hommes. Dans le même temps, la consommation ostentatoire qui a caractérisé les années 1980, a été remplacée par une tendance axée sur des valeurs plus traditionnelles de « nouvelle modestie ». Les signes étaient clairs: la société avait besoin de modifier sa stratégie pour renouer avec le succès.
Peter Littmann fut engagé comme nouveau PDG de Hugo Boss avec objectif de relancer la maison. Le choix était osé, même si l'homme possédait une expérience dans le marketing international et le textile, ce n'était cependant que dans l'industrie du tapis. Il faut croire que la décision fut bonne, le novice de la mode réussit à remettre l'entreprise sur la voie de la croissance en un temps record.

Peter Litmann décidé de lancer deux labels supplémentaires sous la marque ombrelle Hugo Boss, permettant d'adopter une approche marketing plus sophistiqués. Le premier label, Hugo, avec une cible plus jeune et des prix inférieurs aux costumes Hugo Boss traditionnels. La deuxième marque nouvelle, Baldessarini, du nom du responsable de la création pendant de nombreuses années. Un nom italien utilisé pour communiquer l'exclusivité de cette nouvelle ligne de mode luxueuse, ciblée cadre supérieur, aux costumes fabriqués seulement à partir des meilleurs tissus italiens.

La segmentation des lignes ayant été un succès commercial, d'autres labels ont vu le jour, Boss Golf, Boss Sport, et Boss Black Label.
Parallèlement, Peter Littmann s'est axé sur l'expansion mondiale de la société. Une filiale a été créée à Hong Kong et un certain nombre de magasins Hugo Boss ont été ouverts dans des centres urbains comme Tokyo, Pékin et Shanghai.

Malgré cette impressionnante réussite , Peter Littmann démissionne en 1997 pour cause de désaccord stratégique avec sa maison mère. Son remplaçant Joachim Vogt n'est resté qu'un an et demi n'ayant pu assurer le développement espéré.


Hugo Boss - Werner Baldessarini

En Novembre 1998, Hugo Boss intronise Werner Baldessarini designer en chef et directeur du marketing en tant que PDG.

 En Novembre 1998, Hugo Boss intronise Werner Baldessarini designer en chef et directeur du marketing en tant que PDG.
Sous son impulsion le nombre de points de vente s'est considérablement accru. Aux Etats Unis 300 magasins ont été ouverts dont le « navire amiral » de la marque : 23 000 m2 sur la Cinquième Avenue de New York en 2001.

Hugo Boss a poursuivi son placement de produits et ses activités de sponsoring. Depuis 1984, la société parraine l'équipe de Formule Un Mercedes et plusieurs grandes stars de golf.


Visuel Parfums Hugo Boss

Sous son impulsion le nombre de points de vente s'est considérablement accru. Aux Etats Unis 300 magasins ont été ouverts dont le « navire amiral » de la marque : 23 000 m2 sur la Cinquième Avenue de New York en 2001.

Hugo Boss a poursuivi son placement de produits et ses activités de sponsoring. Depuis 1984, la société parraine l'équipe de Formule Un Mercedes et plusieurs grandes stars de golf.

La nouvelle stratégie de promotion de la société met un nouvel accent sur les arts et la culture avec le parrainage d'artistes.

En Décembre 2001, Baldessarini a annoncé qu'il démissionnait de son poste de PDG tout en offrant ses services en tant que consultant créatif. Pendant sa présidence les ventes de l'entreprise ont fortement augmenté. Hugo Boss a rendu hommage à son travail et son rôle dans l'entreprise, comme la principale force motrice de la société.

 

Hugo Boss - Bruno Salzer

Bruno Salzer succède à Werner Baldessarini en Juillet 2001 avec comme principal objectif de relancer le prêt à porter féminin, source importante de pertes pour la société. La première collection avait été confiée à un studio extérieur basé à Milan, mais n'avait pas réussi à trouver un marché. L'activité est relocalisée au siège à Metzingen, où les créateurs maison appliquent les méthodes qui ont fait le succès de la mode masculine. Dés la première année les ventes décollent tout en restant minoritaires par rapport aux ventes pour hommes.

En 2007, Hugo Boss vend la marque Baldessarini, à son créateur Werner Baldessarini, et la remplace par le label Boss Selection.

Le développement s'effectue également par l'exploitation de contrats de licence. Les montres avec la société suisse Tempus Concept, Safilo pour les lunettes, Procter & Gamble pour les parfums, Swarovski pour les bijoux.

En moins d'un siècle la marque Hugo Boss est passé d'un atelier allemand de vêtements de travail à une marque globale mondiale de mode de luxe.

Visuel Parfums Hugo Boss

 Hugo Boss - Les parfums

 

Le premier parfum Hugo Boss , Boss Number One fut lancé en 1985, une fougère-aromatique classique, suivie des parfums Boss Sport en 1987, Boss Spirit en 1989 et Boss Elements en 1994.

Le véritable essor des lignes parfumées n'eut vraiment eu lieu qu'en 1995 avec le lancement d'Hugo, un parfum aromatique-vert qui a su s'inscrire dans la tendance d'indépendance et de liberté des années 1990 , Le slogan de la campagne :« N'imitez pas, Innovez ! ». La version féminine Hugo Woman suivit en 1997.
Les lignes parfumées, à l'image du prêt à porter se structurèrent en deux labels, le label Hugo, des parfums jeunes et d'essence fraîche, et le label Boss comprenant des parfums classiques aux notes plus puissantes. Boss Bottled en fut le premier pilier en 1998, une senteur boisée très masculine.

En 2002 apparaît Boss in Motion suivi de nombreuses déclinaisons éphémères, Black, Blue, Green, White, Orange et en 2009 la ligne Boss Orange pour femme puis pour homme en 2011.

 

Parallèlement la ligne Hugo s'enrichit de Hugo Dark Blue en 1999, Hugo Energise en 2008, Hugo XX et Hugo XY en 2009, Just Different en 2011 et Hugo Red en 2013.
La ligne Boss, quant à elle, présente Boss Bottled Night en 2010, Boss Bottled Sport en 2012, Boss Bottled Intense en 2015 ainsi que de la ligne féminine Boss Nuit en 2012.

Boss the Scent lancé fin Août 2015 marque une rupture qualitative avec les parfums précédents : une composition olfactive sophistiquée très masculine, un flacon travaillé verre et métal, une harmonie de couleurs noir et or, tous les codes d'une fragrance de haute – parfumerie.